Accueil | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 22 mai 2009

Star Trek XI : Countdown

Star Trek : Countdown est un comic faisant introduction au film de J.J. Abrams. Même si le film est parfaitement regardable sans avoir lu ce prélude, il permet de faire le lien entre les Star Trek de 1966-2002 et ce nouveau Trek. Petit retour en arrière.

Nous sommes dans la deuxième moitié du 21ième siècle. Après une troisième Guerre Mondiale qui engendra plus de 600 millions de morts et qui brisa la plupart des infrastructures et gouvernements de la planète. la Terre et ses habitants tentent de survivre à l'hiver nucléaire et de retrouver une vie normale.

Dans un village du Montana, dans un pays autrefois appelé les États-Unis d'Amérique, un homme a des idées de grandeurs. A l'aide d'un lanceur Titan de l'ex-U.S. Air Force, il construisit le premier appareil pouvant atteindre la vitesse de la lumière. Il expérimenta son invention le 5 avril 2063 et attira l'attention d'une race d'extra-terrestre, les Vulcains. Jugeant que le moment était venu, les Vulcains décidèrent de se poser sur Terre. Cet évènement sans précédent dans l'histoire de l'humanité sonna le début d'une nouvelle ère pour les Terriens.

Suite au premier contact, les Terriens oublièrent de manières définitifs leurs différents, tournant leurs yeux vers les étoiles. Le 22ième siècle voit la disparition de la pauvreté, de l'intolérance, de la guerre, la maladie, la famine... L'année 2161 voit également la création de la Fédération des Planètes Unis : une république fédérale à l'échelle du cosmos composée par des gouvernements planétaires regroupés sous une seule bannière universelle : Celle de l'égalité, des droits, de la liberté, dans le but de partager connaissances et ressources de manière pacifique et pour explorer l'espace.

Au 23ième siècle, le Capitaine James T.Kirk (William Shatner) du vaisseau U.S.S. Enterprise (NCC 1701) débute la mission qui le rendra célèbre : Espace, l’ultime frontière. Voici les voyages du vaisseau spatial Enterprise. Sa mission de 5 ans, explorer de nouveaux mondes étranges, découvrir de nouvelles formes de vies et de nouvelles civilisations, aller hardiment là où nul homme n’est encore allé...

Les protagonistes sont essentiellement altruistes. Les conflits et les dimensions politiques de Star Trek forment des allégories pour des réalités culturelles contemporaines ; TOS aborde plus particulièrement les questions des années 1960, tout comme plus tard les autres séries dérivées ont reflété des questions de leurs époques respectives. Les problèmes soulevés dans les différentes séries sont : la guerre et la paix, l'autoritarisme, l'impérialisme, la lutte des classes, le racisme, les droits de l'homme, le sexisme et le féminisme, et le rôle de la technologie.

Un siècle plus tard, l'aventure continue à bord de l'U.S.S. Enterprise (NCC 1701-D). Son nouveau capitaine est un français : Jean-Luc Picard (Patrick Stewart) et avec son nouvel équipage, ils poursuivent la mission de leurs prédécesseurs mais à leurs manières.

Des années plus tard, une étoile particulière, sur le seuil d'entrer en supernova, menace la galaxie toute entière. L'ambassadeur Spock de la génération TOS, tente d'alerter les hautes sphères du peuple voisin de cette étoile, les Romuliens. Mais ce gouvernement, de nature méfiante, ne veut rien entendre. Il trouve néanmoins du soutien auprès d'un mineur, Nero, et tout deux partent vers Vulcain, la planète de Spock pour mettre en œuvre leur plan : A l'aide d'une matière rouge, créer une singularité gravitationnelle au centre de l'étoile pour que celle-ci absorbe la supernova. Ils sont rejoints par l'U.S.S. Enterprise (NCC 1701-E) et par Jean-Luc Picard devenu alors ambassadeurs. Mais malgré leurs appuis, les scientifiques Vulcains refusent de livrer leurs recherches aux Romuliens. Nero, furieux, retourne sur sa planète nommée Romulus, pour chercher sa femme. Entre temps, Spock réussit à se procurer la matière rouge nécessaire à son plan, mais il est déjà trop tard. Nero est témoin de la destruction de sa planète et de la mort de sa femme, qui était enceinte.

... ... Nero se prépare alors à prendre sa vengeance envers ceux qui l'avait trahi : les Vulcains. Pendant ce temps, Spock arrivé sur le lieu de la catastrophe expédie la matière rouge dans la supernova. Un trou noir se forma à l'intérieur de celle-ci quand le vaisseau de Nero arriva sur les lieux, mais étant trop près de la singularité, il se trouva aspiré dans ce trou noir d'un nouveau genre. Spock, impuissant face à la force colossale de ce monstre de l'Univers, se trouva à son tour aspiré dans ce qui deviendra une réalité alternative...

La suite, au cinéma Ladies & Gentlemen !

lundi 11 mai 2009

Star Trek XI : Introduction

Et si on faisait un peu d'Histoire ?

Cette chose qu'on appelle Star Trek est tout d'abord une série télévisée créée par Gene Roddenberry entre 1966 et 1969. Cette série porte aujourd'hui le doux nom de TOS : The Original Series.

C'est la série que tout le monde connait, pour certain c'est la critique emblématique de la société américaine de l'époque, de la Guerre Froide, de la ségrégation raciale, du racisme en générale, de la place et des droits de la femme dans la société...

Pour d'autres c'est la série de science fiction aux décors en carton patte et aux pyjamas ridicules. En France, j'ai plus souvent entendu cette deuxième version, la cause principale étant que la série y a été diffusé 20ans après...  Mais je ne blâme pas les français pour autant, je suis quelqu'un de tolérant et surtout, je suis Alsacien ;)

Au delà de Star Trek TOS, il y a eu 4 autres séries, une série animé et 10 films:

  • Star Trek The Animated Series (1973-1974)
  • Star Trek The Next Generation (1987-1994)
  • Star Trek Deep Space Nine (1993-1999)
  • Star Trek Voyager (1995-2001)
  • Star Trek Enterprise (2001-2005)

  • Star Trek : The Motion Pictures (1979)  
  • Star Trek II : The Wrath of Khan (1982)
  • Star Trek III : The Search for Spock (1984)
  • Star Trek IV : The Voyage Home (1986)
  • Star Trek V : The Final Frontier (1988)
  • Star Trek VI : The Undiscovered Country (1991)
  • Star Trek VII : Generations (1994)
  • Star Trek VIII : First Contact (1997)
  • Star Trek IX : Insurrection (1999)
  • Star Trek X : Nemesis (2002)

A moins que cela intéresse quelqu'un, je ne vais pas rentrer dans les détails de "qui fait quoi" dans chacun des films, d'autant plus qu'entre The Motion Pictures et Nemesis s'écoule bien un siècle... Star Trek c'est également de la littérature (beaucoup!) ainsi que des jeux vidéos (malheureusement, trop peu mérite d'être nommés : les séries Armada, Elite Forces et Starfleet/Klingon Academy). 

Mais revenons au pitch de The Original Series : Au XXIIIième siècle, l'équipage du vaisseau spatial U.S.S Enterprise (un bâtiment déjà célèbre dans notre histoire) a pour mission de découvrir de nouvelles formes de vie et de nouvelles civilisations. To boldly go where no one has gone before!

Les protagonistes en images

Vous l'aurez deviné. Star Trek XI reprend l'aventure à son commencement. Plus précisément, l'histoire raconte comment les protagonistes de TOS se sont rencontrés au cours de l'année 2255...

Coming soon : Star Trek XI : Countdown

じゃあな